Retour à la liste des émissions
 
 
par Vladimir Cagnolari et
Souleymane Coulibaly dit Solo Soro
 
Écouter l'émission du
jeudi 20 juillet 2006





Enregistrer l'émission

(Faire un "clique-droit" puis "enregistrer sous")
 
   
Les eaux et leurs esprits
La mer, les fleuves, les lacs sont sièges d’esprits qu’il faut savoir amadouer – que l’on veuille se laver, pêcher ou tout simplement naviguer. Nous vous présenterons Mamy wata, déesse de la mer crainte et courtisée par de nombreux peuples côtiers, ou encore Monama qui réside dans les fleuves qui baignent l’Angola.
Bref, l’Afrique enchantée se met au chant des sirènes !

Principales escales : Guinée, Angola, Mali, Nigeria, Bénin.

Intervenants : Angélique Kidjo (Bénin) , Lulendo (Angola).
 
   
 
Programmation musicale

JAOJOBY : Amia Rano
album: Velono
Label Bleu (1994)

Madagascar
sur le net: Plus d'infos sur Jaojoby

CAMEROUN : Le "Tambour d'eau"
album: La musique des Pygmées Baka
UNESCO (1990)

LULENDO : Monama
album: A qui profite le crime
Nola musique (2001)

Angola
sur le net: Le site de Lulendo

BEMBEYA JAZZ NATIONAL : Mami Wata
album: Parade africaine
Bilibana

Guinée Conakry
sur le net: Le Bembeya Jazz en images

TOTO LA MOMPOSINA with DJANKA DIABATE : Mami wata
album: Musica Negra in the Americas
Network (2000)

Colombie
sur le net: Toto La Momposina en images

BONGO IKWE : Sitting on the beach
album: Le son du Golfe de Guinée
Universal (2004)

Nigéria

ANGELIQUE KIDJO : Voodoo Child
album: Keep on moving - The Best Of
Saint George (2001)

Bénin
sur le net: Le site d'Angelique Kidjo

D'Angelo, Femi Kuti, Macy Gray feat Roy Agrove et Positive Force : Water no get ennemy
album: Red Hot & Riot : the music and Spirit of Fela Anikulapo-Kuti
The red hot aorganization (2002)

sur le net: En savoir plus sur ce projet
  Livres


FRANÇOIS DEVENNE La traversée des contes
Actes Sud (2006)

Quand la mer murmure le nom d'un homme, celui-ci comprend qu'est venu le temps de l'ultime traversée. Ojana, pêcheur infructueux, est la risée de tous parce qu'il n'a jamais ramené un poisson dans ses filets. Un jour il entend l'appel de son nom, met sans révolte sa barque à la mer, sûr que la tempête l'engloutira. Mais la mer lui laisse la vie sauve, il reviendra la tête pleine d'histoires...
Ainsi commence ce petit livre aux résonances multiples qui convoque une Afrique immémoriale, un pays moins concret qu'imaginaire, sur lequel veillent un aigle solaire, un arbre à la floraison sacrée, un chat aux yeux d'or... , toute une théodicée de puissances tutélaires. Dans cet univers, il n'y a nulle hiérarchie entre les règnes humain, animal et végétal, mais une concordance de droits et prescriptions qui régissent toutes relations. Auteur d'un premier roman remarqué, "Trois rêves au mont Mérou" (Actes Sud, 2004, Babel, 2006) François Devenne renoue avec des thèmes qui lui sont chers : l'initiation à la sagesse et aux mystères, le pouvoir de l'intuition et des symboles, la révélation et l'acceptation des décrets du destin.
Pleins d'une sagacité qui semble venue du fond des âges, ces Brefs contes aux inflexions animistes sont portés par le bonheur de rendre au réel tout son pouvoir d'enchantement.


Bogumil Jewsiewicki Mami Wata. La peinture urbaine au Congo
Gallimard (2003)

Mami Wata, sirène ensorceleuse qui symbolise l'attrait et les pièges de la modernité, Bula Matari qui, sous diverses formes, incarne le pouvoir, Patrice Lumumba devenu héros christique... Ces figures hantent la peinture urbaine du Congo, où se mêlent le fracas de l'histoire et les rumeurs de la ville. De fait, à Kinshasa, Lubumbashi et Bunia s'est affirmée, à partir de 1950, une peinture de chevalet, qui a remplacé la peinture sur case et s'adresse autant à une clientèle étrangère que locale. Elle s'inscrit dans une culture qui ne rompt ni avec les traditions villageoises, qu'elles soient orales ou plastiques, ni avec l'ambiance moderne de la ville : l'usine, les bars, les nouvelles musiques et pratiques sociopolitiques.
Bogumil Jewsiewicki décrypte les codes de cette production artistique dont les images - les "icônes mémorielles" - suivent le fil de l'histoire du Congo : la colonisation en 1885, l'indépendance de 1960, le règne de Mobutu, jusqu'à l'assassinat de Kabila en 2001.
En s'attachant au mode d'élaboration et de réception de la peinture urbaine, il analyse la genèse de cet art, à la fois retour sur soi, acte politique et vecteur des liens sociaux : le tableau accroché dans un salon, dans un bar ou dans la rue est commenté, discuté et parfois même détruit.
En postface, l'auteur nous livre de savoureux portraits des peintres, à la fois drôles et tragiques.


Véronique Tadjo Mamy Wata et le monstre
Le Bois sacré (1993)

Contes
Mamy Wata, la reine de l'eau, vit paisiblement dans son royaume quand un jour quelques poissons viennent l'avertir qu'un horrible monstre terrorise les villageois des alentours. Mamy Wata décide d'aller voir ce qui se passe.


Lucie Touya Mami Wata la sirène et les peintres populaires de Kinshasa
L' Harmattan - Bibliothèque d'Africultures

Mami Wata, mother water: la mère des eaux, la sirène, la déesse hybride, femme-poisson apparue et vénérée en Afrique au moment de la rencontre entre Blancs colonisateurs et Noirs bientôt colonisés. Objet d'un culte qui se répand bientôt dans toute l'Afrique occidentale et centrale, elle devient la déesse préférée des "femmes libres" des villes africaines post-coloniales, fait l'objet de rites propitiatoires, de magie noire et de sorcellerie, mais est aussi source d'espérance en une vie meilleure. Symbole de ces femmes libres qui effraient et fascinent, elle devient au Congo-Zaïre, à l'époque Mobutu et avec la montée du sida, l'un des thèmes dominants de l'art populaire congolais.


Yves Lacoste L'eau dans le monde
Petites encyclopédie Larousse (2004)

L'eau va devenir un des problèmes majeurs de la planète dans les vingt-cinq prochaines années. La population mondiale aura alors augmenté de deux milliards d'individus, principalement dans les régions les moins équipées d'un point de vue hydraulique. L'approvisionnement des populations, la domestication des flux, le traitement et la répartition des ressources sont à la croisée de la technologie et de la politique.

Cet ouvrage apporte au lecteur les clefs nécessaires pour comprendre cet enjeu fondamental qu'est l'eau. Avec des cartes, des illustrations et des analyses.


Eric de Rosny Les yeux de ma chèvre: Sur les pas des maîtres de la nuit en pays douala
Omnibus (1996)
  Disques


Various artists Red hot & riot - the music and Spirit of Fela Anikulapo-Kuti

C'est fort logiquement que les compilateurs de l'association new-yorkaise Red Hot ont décidé de rendre hommage au Nigérian Fela Ransome Kuti, musicien et personnage presque aussi charismatique que Bob Marley, et dont le message panafricaniste aura touché à l'universel. Aujourd'hui, le mélange de jazz, de rhythm'n'blues et de musique traditionnelle africaine dont il fut à l'origine est célébré dans le monde entier sous le nom d'afrobeat, et le batteur de sa formation culte Afrika 70 en est en 2002, avec le fils Femi Kuti, le porte-étendard. Comme pour les précédents albums de cette collection, les fonds récoltés permettront de lutter contre la propagation du SIDA. Un All-Stars de rêve a été réuni, qui rassemble sur un même disque : Femi Kuti, D'Angelo, Bilal, Common, Macy Gray, les Nubians, Sade, Talib Kweli, Blackalicious, Nile Rodgers, Archie Shepp, Roy Hargrove, Meshell Ndegeocello, Baaba Maal, Jorge Ben, Money Mark, Manu Dibango, etc.


LULENDO Angola
Nola Musique (2005)


Jaojoby Malagasy
Marabi (2004)